was successfully added to your cart.

Elles attisent la curiosité, exaltent les papilles et c’est un régal pour la rétine : les fleurs comestibles sont de retour et poussent dans les assiettes. Plus qu’une mode, les fleurs comestibles c’est une pratique qui remonte à la préhistoire. Aujourd’hui, dans un élan de retour aux sources, on retouche du bout des lèvres ces petites merveilles. Au-delà de leur impressionnant panel de couleurs et des saveurs surprenantes, chaque fleur possède ses spécificités et ses qualités nutritionnelles… Vous n’imaginez pas tout ce que la nature peut faire pour vous !

Pour débuter avec les fleurs comestibles, Fleurivore vous a concocté une petite liste aux petits oignons avec notre top 10 des fleurs comestibles à tester qui vont vous donner des racines et des ailes.

#1

La bourrache.
Nom latin : Borago officinalis

Saveurs : La bourrache, ou l’herbe au goût d’huître grâce à son goût iodé qu’apportent les fleurs, végétaliens, vous tenez là votre revanche ! Les feuilles de la Bourrache ont une délicieuse saveur de concombre.

Histoire : Au Moyen Âge, la bourrache était considérée comme une plante magique aphrodisiaque et donnait de l’assurance et de la hardiesse dans les entreprises amoureuses.

Recettes : La Bourrache peut agrémenter des omelettes, des salades et remplacer les légumes accompagnant les viandes. Elle est assez utilisée en Allemagne dans des potages froids, la recette la plus connue utilisant cette plante comme ingrédient est la « sauce verte » que l’on peut déguster à Francfort.

#2

Fleur d’ail.
Nom latin : Allium sativum

Saveurs : Sans grande surprise, la fleur d’ail a le goût… d’ail ! Mais sa saveur reste néanmoins plus douce. Crue, la fleur d’ail est piquante et légèrement aillée.

Histoire : Originaire d’Asie centrale, l’ail est cultivé depuis plus 5 000 ans. Il servait en Egypte de « salaire » aux esclaves qui construisaient les pyramides, ça méritait vraiment de faire un petit effort n’est-ce pas ? Athlètes et soldats de l’Antiquité en prenaient avant le combat pour se fortifier.

Recettes : On peut aussi la cuire à la vapeur ou encore l’utiliser dans un sauté de légumes. Mais le “must have”, c’est le pesto à la fleur d’ail. La fleur d’ail peut aussi être séchée et être utilisée en tant que condiment.

#3

Capucine.
Nom latin : Tropaeolum

Saveurs : Ces feuilles et ces fleurs regorgent d’une huile essentielle au léger goût poivré et frais. Lorsque les fleurs fanées laissent la place aux fruits, c’est le moment de cueillir les grosses graines vertes, à la saveur piquante, qui rappelle celle des câpres. Sans oublier la capucine tubéreuse qui est vivace, dont les tubercules se mangent comme des pommes de terre.  

Histoire : Tout au long de l’histoire, les fleurs de capucine ont été considérées comme une herbe et un légume. Les feuilles sont riches en vitamine C et contiennent également un composé soufré qui possède des propriétés antibactériennes. Elles sont également un antibiotique naturel. Manger quelques feuilles de Capucine à l’apparition d’un rhume peut tuer dans l’œuf ce début de maladie. La réaction antibiotique douce le rend idéal pour traiter les rhumes et les grippes mineures.

Recettes : les fleurs délicieuses de la capucine sont couramment utilisées par les cuisiniers dans des salades et ou en décoration de plat. Les boulangers les ont également utilisées pour décorer des gâteaux. Tout au long de l’histoire, les fleurs de capucine ont été considérées comme une herbe et un légume.

#4

Tagete estragon.
Nom latin : Tagetes Lucida

Saveurs : Les feuilles ont une saveur semblable à l’estragon, mais avec une puissance aromatique nettement plus accentuée et avec des teintes d’anis.

Histoire : L’Estragon mexicain produit de grandes grappes de fleurs jaune en fin d’été. Considérée comme une plante médicinale et sacrée, les Aztèques nommaient la Tagète Lucida « Yauhtli » ce qui signifie « herbe des nuages ». Selon les Aztèques, le Yauhtli soulage ceux qui ont été effrayés par la foudre et ceux qui ont perdu la tête.

Recettes : Elle est traditionnellement consommée comme une herbe aromatique, substitut à l’estragon. Ce parfum est notamment très apprécié en salades, pour aromatiser les sauces, les poissons ou en desserts avec les salades de fruits, les crèmes, les flans ou les sablés. Ce sont les feuilles, mais aussi les fleurs que l’on peut utiliser.

#5

La fleur de sauge.
Nom latin : Salvia officinalis

Saveurs : Il existe plusieurs variétés de sauge aux variétés différentes. La sauge ananas par exemple a le goût de l’ananas, la sauge officinale possède un goût puissant, légèrement amer et camphré.

Histoire : Les grecs, les romains et les arabes s’en servaient comme tonique et comme remède contre les morsures de serpent. Au Moyen-Age elle soignait tous les maux. Son nom vient du latin « salvus » qui signifie « sauvé ».

Recettes : Elle intervient dans la cuisson des viandes blanches, des volailles (l’oie, le porc, le veau) et des plats typiquement italiens tels que : piccata, saltimbocca, osso-buco et minestrone. Au Moyen Orient elle accompagne le mouton rôti et les chinois s’en servent pour parfumer le thé. Délicieuse pour parfumer les farces et la sauce tomate qu’elle rend moins acide.

#6

La fleur de fenouil.
Nom latin : Foeniculum vulgare

Saveurs : Ces fleurs exhalent un intense parfum d’anis et de fenouil, une chaleureuse odeur de cumin avec des notes caramélisées. Infusées, des saveurs très agréables de réglisse et de caramel se développent dans toute la bouche.

Histoire : Dès l’Antiquité, le fenouil était utilisé comme condiment. Le fenouil doux commence à être cultivé en Toscane vers la fin du Moyen Âge. Popularisé par Catherine de Médicis, il est devenu l’un des légumes préférés des Italiens.

Recettes : Les fleurs de fenouil peuvent remplacer les graines de fenouil dans toutes les recettes. Les fleurs sont souvent utilisées avec du poisson ou des fruits de mer mais peuvent aussi confectionner des sirops ou pocher des fruits. Elles servent souvent de décoration pour embellir les plats ou les salades de fruits.

Les fleurs de fenouil en infusion apportent une merveilleuse saveur anisée, très enveloppante, très profonde.

#7

La pensée.
Nom latin : viola

Saveurs : Elle est d’une délicatesse bouleversante et sa saveur rappelle le jasmin.
Les fleurs de pensée apportent une petite touche de couleur et de poivre !

Histoire : La pensée est originaire d’Europe et son histoire reste peu connue, la pensée et la violette permettaient d’orner la chevelure des femmes au XVIIIème siècle. Curieusement, la légende raconte qu’elles auraient camouflé les odeurs corporelles d’Henri IV et de Louis XIII.

Recettes : Les feuilles et fleurs de la pensée peuvent être utilisées en décor pour agrémenter une salade ou égayer un dessert.

#8

La fleur de ciboulette.
Nom latin :
Allium schoenoprasum

Saveurs : La saveur se rapproche bien sûr de celle de la ciboulette mais en plus fine et plus fraîche.

Histoire : Elle fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du viiie ou début du ixe siècle).

Recettes : Les feuilles fraîches sont utilisées, crues, ciselées, pour aromatiser les crudités, les salades, et diverses préparations culinaires comme les autres fines herbes. Cuites, elles entrent aussi dans certaines recettes, sauces, omelettes… La ciboulette est un des ingrédients de la cervelle de canut. Les fleurs peuvent être avantageusement utilisées, pour la décoration de salades ou même de plats en sauce ; elles peuvent aussi être conservées au vinaigre, comme les cornichons, mais elles perdent alors leur couleur.

#9

L’immortelle.
Nom latin :
Helichrysum italicum

Saveurs : Son goût incroyable de curry est aussi âcre et légèrement piquant.

Histoire : Son appellation « italicum » est due à la région où la plante a été décrite pour la première fois. L’appellation française « Immortelle » provient de la longévité exceptionnelle des bouquets secs. Elle est aussi appelée fleur de la St Jean car elle est cueillie traditionnellement la nuit de la Saint Jean.

Recettes : La plante n’est pas comestible telle quelle, elle pourrait donner des maux de ventre. Toutefois, elle est parfaite pour infuser dans les sauces, les potages ou ragoûts. Il suffit alors de la retirer au dernier moment et de garder quelques fleurs intactes pour la décoration.

#10

La fleur de courge.
Nom latin :
Cucurbita pepo var. cylindrica

Saveurs : Leur goût ? Celui de la courgette, le velours en plus… Choisissez-les ultra fraîches, pas trop humides, bien lisses, à cuisiner le jour même ou au plus tard le lendemain.

Histoire : Historiquement, la courgette, et donc la fleur de courgette, a été cultivée pour la première fois en Amérique et au Mexique il y a près de 10 000 ans. Ce sont ensuite les différents explorateurs espagnols et portugais qui ont importé cette plante en Europe. La courgette donne naissance à deux types de fleurs : des fleurs mâles et femelles.

Recettes : Lavez les fleurs de courgette et supprimez le pistil qui se trouve à l’intérieur avant de cuire vos fleurs de courgette.  Les fleurs de courgettes se consomment cuites au four, farcies à la niçoise. On peut les accompagner de beignets, mais aussi d’autres légumes farcis comme la tomate, l’aubergine, le concombre, etc. La fleur de courgette est enfin un bon partenaire à la dégustation d’un poisson comme le rouget.

Join the discussion 4 Comments

Laisser un commentaire