was successfully added to your cart.

Vous le sentez arriver ? L’hiver… Lentement mais sûrement, chacun se drape de couches de plus en plus épaisses, et délaisse à grands regrets son beau plumage d’été !

Secrètement, nous avons tous les yeux rivés vers cette lueur d’espoir au bout du tunnel, cette ritournelle qui à chaque mois de décembre chante le bonheur des retrouvailles, des festins, des lumières qui scintillent ou le désespoir des joutes familiales, des panses qui se tendent à faire péter le ceinturon, et des sempiternelles traditions… Noël ! Noël chaque année plus chaud, plus ensoleillé, plus réchauffé, manifestation claire du si bien nommé réchauffement climatique, peut-on vivre, peut-on consommer Noël comme nos parents ? Hymne des jouets en plastiques aux couleurs chatoyantes, folie du papier cadeau affriolant qui brûle inlassablement dans une cheminée remplie de bois tout droit venu de la forêt des landes, cascade de vêtements “made in beaucoup trop loin”, l’empreinte carbone venant effacer celle de l’ours polaire, la sapin sacrifié sur l’autel de la magie trop vite oubliée…

Enfants du 21ème siècle, il est grand temps que Noël change de visage, que générosité rime avec responsabilité, que voracité se marie avec localité. À commencer par le sacro-sapin de Noël, qu’il soit français bien sûr, mais prenez les racines avec, replantez-le offrez-lui une seconde vie ou plus fou encore, ne le jetez pas, mangez-le ! L’épicea excelsa est comestible, il a une acidité des plus intéressante et se marie formidablement avec une recette de crumble par exemple. Ouvrez vos chakras, faites la révolution à votre façon, Fleurivore vous tend les armes avec son sapin comestible non traité à replanter, livré à paris ! Plus drôle encore, nos sapins sont désherbés à l’aide de moutons, ces braves quadrupèdes, quelle bien bêêêêlleeee idée ! 

Laisser un commentaire